Joël Berthou, psychologue à Toulon 83, vous présente les raisons principales qui amènent à consulter un psychothérapeute :

  • des problèmes existentiels trop lourds ;
  • des symptômes plus ou moins handicapants dans sa vie quotidiennes.

Les problèmes existentiels :

     A chaque étape de la vie, il y a des passages difficiles à négocier : l'adolescence, le mariage et le divorce, les problèmes dans la vie de couple, l'arrivée et le départ des enfants, des difficultés au travail ou le chômage, la retraite, la maladie, le deuil, un épisode traumatisant...etc. Toutes ces épreuves que tout humain est plus ou moins amené à traverser un jour ou l'autre. Tout le monde n'est pas « armé » pareillement pour affronter ces changements.

     Tout dépend de notre histoire personnelle. Nous a-t-elle consolidés, suffisamment  préparés à tous les aléas de la vie ? Ou au contraire nous a-t-elle fragilisés, rendus vulnérables ?

     La plupart du temps, nous pensons pouvoir régler nous-mêmes ces difficultés. Nous croyons que le temps finira par arranger les choses. Malheureusement, il n'est pas toujours possible de trouver en soi ou dans son entourage les ressources nécessaires pour faire face à la situation.

     Un professionnel peut alors nous aider. Une psychothérapie permet de déterminer et d'affronter les problèmes en douceur pour les résoudre de façon satisfaisante et durable.

Les symptômes :

     Il s'agit d' « anomalies » que nous remarquons nous-mêmes ou que notre entourage nous fait remarquer. Elles sont plus ou moins handicapantes dans notre vie, se répètent et ne disparaissent pas.

     Il est impossible de tous les énumérer ici mais les plus importants symptômes sont : la dépression, l'angoisse, la phobie, les troubles du comportement de type boulimique ou anorexique, cleptomaniaque...etc, l'inhibition, la procrastination, l'agressivité et la violence, une sexualité insatisfaisante,...etc.

     Pour la plupart des symptômes psychiques la médecine peut proposer des traitements médicamenteux souvent indispensables pour atténuer les souffrances comme les antidépresseurs qui aident les dépressifs ou les anxiolytiques pour les anxieux. Cette aide peut s'avérer très utiles le temps que la thérapie par la parole fasse son effet, mais elle ne permet pas de traiter le fond du problème.